Droit d'auteur

L'Affaire CHARVAT

L'Affaire Charvat.

Tout au début du 20°siécle, un photographe Louis Charvat, habitant du Grand-Serre, à deux pas de Hauterives, édite pour son compte, les premières cartes postales du Palais Idéal.
Rapidement Ferdinand Cheval comprend l'atteinte à la notion de droit d'auteur que lui fait subir cette pratique. Sous la pression de conseils avertis et devant le manque à gagner il décide d'assigner Charvat au tribunal. JF.Cheval gagne son procès. Charvat doit renoncer à son commerce et détruire les tirages originaux .Si le Facteur va ensuite éditer de nombreuses reproductions de son oeuvre ; ce jugement fera" jurisprudence photographique"sur le droit de reproduction et vente d'image architecturale.
Nous noterons à titre de réflexion, la modernité du problème évoqué, avec ceux rencontrés pour la diffusion sur le web.
Soulignons, de ce fait la rareté des cartes signées 
L.Charvat.


Location

Name

Street

City/ZIP

Email: info@email.com

Telephone: XXXXX / XX XX XX


PHOTOGRAPHIES DU PALAIS IDEAL